Les différentes techniques de recherche de fuite d’eau en habitation

Les différentes techniques de recherche de fuite d’eau en habitation

Votre compteur d’eau tourne alors que tout est coupé ? Une trace qui apparaît sur un mur ou au plafond ? Il est fort probable que vous ayez un ou plusieurs fuites d’eau cachées. Que faire dans ce cas ? Qui paye la facture d’intervention d’une société de plomberie si vous êtes locataire ? Quelles sont les méthodes utilisées pour les trouver ?

Locataire, propriétaire, qui paie la facture de détection de fuite d’eau ?

Si vous constatez une anomalie comme la formation d’une tâche d’humidité en bas d’un mur, il est essentiel de réagir vite. Comme le rappellent les professionnels de assistance-depannage.pro sur Montpellier, ne pas faire intervenir rapidement un plombier, c’est s’exposer inutilement à un dégât des eaux bien plus désastreux.

Un tel sinistre est toujours une catastrophe pour les occupants des lieux. Ceux-ci peuvent en effet perdre bien des affaires irremplaçables et non prises en charge par une assurance comme des photos de famille.

Qui doit appeler pour qu’un plombier intervienne ?

Etre confronté à des fuites cachées derrière un mur ou un plafond est une situation nécessitant l’intervention rapide d’une société ou d’un artisan spécialisé. En effet, il ne s’agit ici pas d’un banal mitigeur qui goutte ou d’une chasse d’eau qui coule sans cesse.

Vous êtes locataire de votre appartement ou de votre maison ? Si vous constatez un problème d’humidité, c’est à vous qu’incombe la responsabilité et le devoir de contacter une entreprise de SOS plomberie. Si vous ne le faites pas et que vous laissez la situation s’aggraver, il pourra vous être reproché votre négligence. La compagnie d’assurances pourrait même se retourner contre vous si elle parvient à le prouver. Mieux vaut donc prendre les devants.

A lire :  Problème d'humidité : est-ce dû à une fuite d'eau ?

Dans le cas d’un logement collectif (immeuble, résidence, etc), plusieurs personnes morales et physiques peuvent solliciter l’intervention d’un pro. Ainsi, comme pour le débouchage de la colonne générale de l’immeuble, un plombier peut intervenir suite à la demande :

En cas de dégât des eaux, la déclaration doit impérativement parvenir à la compagnie d’assurances dans les 5 jours ouvrés. Il est conseillé d’envoyer les documents en lettre en recommandé avec accusé de réception.

Qui doit payer la facture ?

Toute intervention d’un professionnel de la plomberie a un coût. Celui-ci est d’autant plus conséquent quand il s’agit d’une urgence. Mais à qui va être remise la facture de recherche des fuites d’eau et de réparation de la plomberie?

En réalité, tout dépend de la localisation de cette fuite d’eau :

  • si celle-ci se trouve dans un logement : c’est son occupant qui paie l’ensemble des frais. Cela inclut le coût de la détection, les réparations effectuées et les travaux de remise en état (mur, du plafond, plancher, etc) ;
  • si elle se situe dans les parties communes : cette fois, la responsabilité n’est plus individuelle mais bien collective. C’est le propriétaire de l’immeuble ou le syndicat de copropriété qui règle la facture.

Il peut arriver qu’un occupant du collectif ou que la personne en charge du gardiennage soit à l’origine du signalement de la fuite d’eau. Dans ce cas, la facture ne sera pas éditée à son nom, mais bien remise à la personne dont la responsabilité est en cause.

A lire :  Comment se débarrasser des mauvaises odeurs de canalisation ?

Quelles sont les techniques non destructives pour trouver une fuite d’eau invisible ?

Pour la détection des fuites d’eau cachées, il existe aujourd’hui des techniques non destructives. Parmi les procédés de plomberie n’occasionnant ni casse ni dégradation, les plus courants sont l’électroacoustique, le gaz traceur, l’inspection vidéo et la caméra thermique.

L’électroacoustique

Que ce soit dans un appartement, dans une maison ou sous terre, l’eau qui circule rapidement dans les tuyauteries fait vibrer ces dernières. Dès lors, l’oreille exercée d’un professionnel est capable de repérer une anomalie sonore dans ces mêmes canalisations. L’intérêt de cette technique de recherche de fuite d’eau par électro-acoustique, c’est qu’elle permet d’obtenir un résultat précis, rapide et sans casse.

Electro acoustique et recherche de fuite d'eau
Un plombier recherche une fuite d’eau dans un mur grâce à l’électro-acoustique, un procédé sans casse

Pour ce faire, l’artisan plombier emploie un matériel spécialement dédié à la recherche de fuite par électro-acoustique. Celui-ci est généralement composé d’un casque d’écoute et d’un micro de contact. Il y a donc pas nécessité à casser les murs ou les planchers pour trouver une fuite d’eau.

Le gaz traceur

La recherche de fuite au gaz traceur consiste à injecter un gaz neutre dans les canalisations de l’habitation. Si votre installation fuit effectivement, ce même gaz traceur va donc s’échapper de vos conduits. A l’aide d’un matériel adéquat, le plombier n’a plus qu’à effecteur des relevés pour trouver le gaz qui s’échappe, et donc d’identifier l’origine du problème.

Cette technique non destructive est très utile pour la détection des fuites les plus petites. Elle est utilisée en général pour les conduites métalliques emmurées ou sans points d’accès. Elle peut l’être également pour celles en PVC en alternative d’une autre méthode de détection.

A lire :  Problème d'humidité : est-ce dû à une fuite d'eau ?

L’inspection vidéo

Le recherche de fuites d’eau via l’inspection vidéo repose sur l’utilisation d’une caméra étanche et haute définition. Celle-ci est suffisamment précise et petite pour s’introduire dans les endroits inaccessibles et les tuyaux de petit diamètre.

L’inspection vidéo des conduits permet de repérer rapidement l’endroit où la tuyauterie est endommagée.

La caméra thermique

La recherche de fuite sur une canalisation dans les murs (canalisation emmuré) ou dans un sol en carrelage ou en parquet peut se faire via une caméra thermique. Cette dernière est une caméra HD dotée d’un capteur infrarouge.

L’entreprise de plomberie sollicitée en dépannage peut facilement obtenir une image claire de l’ensemble de vos canalisations. A partir de là, il lui est facile de déceler les anomalies de température, même quand celles-ci sont peu importantes.

La caméra thermique permet une détection fine des fuites, y compris quand elles sont petites et qu’elles ne laissent pas encore de traces visibles sur un mur par exemple. Cette technique est très intéressante pour effectuer une détection précoce sur le réseau des canalisations de votre maison ou appartement.

Enfin, localiser une fuite cachée se fait plus rapidement dès lors que le réseau des canalisations de votre logement est identifié. Lors de la signature du bail ou de l’acte d’achat, il peut vous avoir été remis les plans de ces canalisations. Si tel est le cas, fournissez-les au plombier qui se rend à votre domicile pour faciliter son intervention.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.